Crise financière: les médias sont-ils trop alarmistes?

Yvon Larose, Au fil des événements |

«Dans la couverture que font les médias québécois de la crise économique actuelle, rien ne laisse suggérer qu’une espèce de fièvre se soit emparée d’eux, affirme Patrick González, professeur au Département d’économique. En ce sens, je ne peux qualifier leur traitement d’alarmiste.» Le mardi 24 février au Cégep François-Xavier-Garneau, à Québec, le professeur González a participé à une conférence-débat organisée par la section Québec de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec. La rencontre avait pour thème: «Crise financière: les médias sont-ils trop alarmistes?».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *