Un sursis pour Canwest

La division média du groupe de presse a convenu d’une entente avec ses créanciers, ce qui lui a permis d’obtenir un délai de douze jours. L’entreprise a par contre dû accepter de voir fondre sa marge de crédit de 300 M$.

Canwest poursuit ses efforts pour réduire ses coûts, ce qui pourrait se traduire par l’interuption de certaines opérations et la liquidation de propriétés qui ne résisteront pas à la réorganisation.

Lise Millette, ProjetJ

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *