Plagiat : AP se défendra

Lise Millette, ProjetJ

L’agence de presse américaine Associated Press en a assez de voir ses dépêches reprises sur Internet par des sites qui ne lui versent aucune redevance. La coopérative, qui regroupe 1400 journaux, a décidé d’intenter des poursuites judiciaires pour lutter contre le plagiat et souhaite faire respecter la notion de propriété intellectuelle.

Les avis sont partagés sur cette décision. D’une part, certains affirment qu’il est trop tard et qu’il s’agit d’un coup d’épée dans l’eau, puisque la lutte contre la gratuité sur Internet est un combat perdu d’avance. Par contre, la révolte gronde parmi les cercles de presse qui voient leurs recettes publicitaires disparaître dans les poches des propriétaires de sites web qui s’alimentent à même ce qu’ils produisent, avec de moins en moins de moyens.

AP a choisi de prendre les grands moyens et entend multiplier les actions contre ceux qui reproduiront ses textes sans autorisation.

Jusqu’ici, aucun site Internet n’a été directement pointé du doigt par AP, mais certains journaux n’ont pas hésité à publier des critiques plutôt acides à l’égard de générateurs de contenu comme Google News.

Pour en savoir plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *