Nombrilisme médiatique

Lise Millette, ProjetJ

Influence Communication juge un peu disproportionnée la couverture médiatique des pertes d’emplois en information par les différents médias. Selon l’outil développé par Influence, le poids médias, les compressions à Radio-Canada ont atteint 5% de l’information traitée dans les premières 24h et à Radio-Canada même, cette proportion a atteint 14% du contenu.

La critique n’est pas tendre à l’égard de la SRC : «C’était comme un mauvais show de téléréalité, une quasi propagande ou en tout cas, un très bel exemple de corporatisme. Il faudra prende avec un grain de sel le service public quand il critiquera à l’avenir les tactiques de convergence des médias privés, l’attitude du diffuseur public étant de plus en plus calqué sur ceux-là.»

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *