Les Conseils dAmélie : quand linformation est au service de la publicit

par Chloé Sondervorst

On connaît les publireportages qui hantent les pages de nos journaux. La radio n’est pas en reste. Venues d’Europe, les capsules d’«infomercial» Les Conseils d’Amélie ont posé le pied au Québec l’automne dernier. Le concept est simple : utiliser le ton de l’information et sa crédibilité pour présenter (lire ici : vendre) un produit aux auditeurs.

En 90 secondes, le personnage d’Amélie, confusément journaliste-chroniqueuse-sympathique voisine de palier au courant des dernières tendances, dirige une entrevue avec des représentants de marques qui lui expliquent leur offre « avec des mots simples ».


Avec le ton d’une «journaliste professionnelle», le personnage d’Amélie livre une entrevue parfaitement complaisante. La crédibilité sert de cheval de Troie au message publicitaire. Le slogan du Groupe Amélie est limpide : « Votre communication passe par l’information ».

 

Contrairement aux infopubs classiques, ce sont les responsables du produit eux-mêmes qui prennent la parole. Les Conseils d’Amélie n’ont pas recours aux comédiens – si ce n’est Amélie elle-même.

 

Amélie reçoit les chargés de promotion, les chercheurs en laboratoires cosmétiques et les responsables de bureau de tourisme. Elle a ainsi rencontré Bernard Touziat, éleveur de poulets, pour rassurer le consommateur échaudé par la grippe aviaire, le ministre des transports dans le cadre d’une campagne de promotion de la sécurité routière. On peut ainsi l’entendre interviewer l’ancien ministre français des transports Gilles De Robien :

 

« Monsieur le ministre, bonjour. Depuis votre arrivée au gouvernement, le nombre de tués sur la route a considérablement diminué… »

 

Au Québec, le Groupe Force Radio (qui regroupe Cogeco Diffusion inc. et Corus Québec) a conclu en septembre dernier un partenariat exclusif avec le Groupe Amélie pour diffuser ses capsules sur les stations Rythme FM, CKOI, 98,5, CFOM, Q92. Le plan de diffusion prévoit quatre capsules d’entrevues par jour, accompagnées de 4 bandes-annonces, pour un total de huit minutes d’antenne par jour et par radio.

 

Les cosmétiques Marcelle et l’Opération Nez rouge ont notamment fait appel aux services d’Amélie.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *