Le cas Arthur

Yves Boisvert, La Presse |

C’est, j’imagine, ce que les frères Rémillard appelaient ce printemps «l’information redéfinie». Ou encore «l’information axée sur l’analyse de l’actualité»: André Arthur ne se contente pas de faire des commentaires. Monsieur le député de Portneuf fait des entrevues politiques. […]  J’aimerais que ma fédération prenne quelques minutes pour au moins dire que de voir un politicien jouer à l’intervieweur complaisamment avec un allié politique est obscène, surtout quand le reste de l’information a pris le bord. […] Si la FPJQ ne dénonce pas fortement TQS, qui le fera?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *