Laccessibilité au centre de la survie des journaux

Jean-Daniel Bourdon, journaliste indépendant – 30 mai 2009 |

L’avenir
du journalisme sera assuré uniquement si le contenu des quotidiens peut
être accessible sur différents supports et ce, de manière simultanée.
C’est du moins ce que soutient un texte du site web l’Atelier, citant l’éditorialiste du New York Times, Arthur Sulzberg Jr.
 
Selon
lui, un projet de plateforme “agnostique” permettrait aux quotidiens
d’offrir leurs informations sur différentes plates-formes afin de
répondre à la demande en tout temps. De cette manière, il serait possible pour un lecteur de passer, par exemple, de la version papier d’un journal à une autre, destinée à un appareil mobile. Même chose avec une version audio pour ceux qui, par exemple, doivent conduire une automobile.

Les équipes du New York Times rappellent que « la consommation future passera en grande partie par Internet et se fera depuis la voiture, devant la télévision, par le mobile et par les navigateurs traditionnels ». C’est pourquoi les divers systèmes devront être adaptés aux différents supports permettant de transmettre l’information.

Il y a lieu de se demander s’il ne s’agit pas ici d’un aboutissement naturel du phénomène de convergence des médias et des tentatives d’affectations multitâches des journalistes où il leur est de plus en plus souvent demandé d’adapter leur travail pour plusieurs plateformes.

Qui sait, la multiplication des supports de diffusion parviendra peut-être à sauver de grands médias qui se cherchent en ce moment et dont l’avenir est incertain en cette époque moribonde de redéfinition de leur mandat et de restructuration.

Le site web de l’Atelier précise toutefois que les projets qui sont actuellement étudiés en ce sens ne pourront pas être concrétisés sur le plan commercial avant au moins deux ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *