Kostitsyn, La Presse et la remorque

L’onde de choc appréhendée qui devait ébranler sérieusement toute l’organisation du Canadien de Montréal s’est finalement transformée en ce que plusieurs ont qualifié de pétard mouillé.

Faux! de dire Pierre Trudel dans La Presse. Les journalistes du quotidien ont tout simplement rapportés les faits, n’en déplaisent à ceux qui, à la remorque, s’attendaient à des révélations des plus troublantes.

Lise Millette, ProjetJ |

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *