Journalisme et qualité sont-ils les gages de la démocratie?

La liberté de presse et le droit à l’information sont souvent présentés comme les pierres angulaires de la démocratie. C’est l’argument à la base de l’ouvrage Losing the News: The Future of the News That Feeds Democracy, d’Alex S. Jones, journaliste américain réputé. Mais selon le chroniqueur Jack Shafer, l’auteur ne démontre pas en quoi le journalisme alimente la démocratie, allant même jusqu’à écrire que la «nature exacte» de ce que perdrait la société sans le journalisme de qualité demeure «floue».

Shafer note que le développement du journalisme conventionnel n’a pas empêché le déclin de la participation électorale. Par ailleurs, les journaux contiennent très peu d’information pouvant favoriser la vitalité démocratique, étant remplis de publicité, de contenus divertissants et autres “soft news”. Enfin, la diffusion par le Web assurerait – du moins potentiellement – un public plus large que possible pour le journalisme de qualité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *