Journalisme en mutation

Marc-François Bernier*

En raison de l’explosion des technologies de l’information et de la communication (TIC), les frontières traditionnelles et l’identité professionnelle du journalisme se transforment. Les mutations en cours sont tellement importantes et rapides qu’il est maintenant justifié de parler non seulement du journalisme, mais aussi des journalismes (médias traditionnels et nouveaux médias, journalistes professionnels et journalistes citoyens, journalisme civique, etc.).

Autre élément à considérer, en même temps qu’il peut intervenir de plus en plus dans la collecte et la diffusion de l’information, le grand public a aussi des exigences plus élevées en ce qui concerne la qualité de l’information.

Alors que le besoin est pressant, la francophonie canadienne ne possédait aucun lieu pour observer, analyser et documenter de façon rigoureuse et exclusive les pratiques journalistiques qui sont si souvent (trop souvent!) l’objet de dénonciations sans lendemain. Toute critique devrait pourtant être appuyée sur du solide pour en favoriser la réception et la compréhension chez les journalistes visés si on veut modifier progressivement les attitudes et les comportements qui ne respectent pas les normes professionnelles et les attentes légitimes du public. Il existe aussi un besoin de faire connaître au public les obligations des journalistes, certes, mais aussi l’importance de leur assurer une importante marge de liberté responsable. Un tel travail est de nature préventive aussi bien que scientifique et éthique.

La Chaire de recherche en éthique du journalisme de l’Université d’Ottawa souhaite contribuer à la connaissance, la formation et la réflexion concernant les pratiques journalistiques, les transformations des médias, la discussion de normes déontologiques, la liberté de la presse, les attentes des publics, etc. Son existence va encourager la productions de mémoires et de thèses de la part d’étudiants des 2e et 3 cycles.

Le site Internet sera le lieu de diffusion de travaux, de réflexions et de colloques concernant les grands enjeux et défis du journalisme. Au fil des mois et des années, il a l’ambition de devenir un des sites de référence de la francophonie. Il est ouvert à toutes les contributions de qualité.

*Marc-François Bernier (Ph.D.) est titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne en communication, spécialisée en éthique du journalisme (CREJ) et professeur agrégé au département de communication de l’Université d’Ottawa.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *