Des citoyens déterminés à concurrencer Irving

Au Nouveau-Brunswick, une coopérative médiatique a été mise sur pied, non pour assurer le maintient des emplois en journalisme, mais bien pour tenter d’obtenir une voix d’information indépendante et non reliée aux opérations du groupe Irving, qui contrôle tous les journaux de la province.

Cette publication en ligne offre aussi une courte version papier mensuelle de deux pages nommée The Brief.

Les collaborateurs sont également soumis à des règles qu’ils s’engagent à suivre. Elles agissent un peu comme un code de déontologie et visent essentiellement à assurer “l’indépendance” du contenu rédactionnel. Elles s’inspirent largement de celles émises par The NewStandard Contributor’s Handbook, présenté comme un média américain collectif indépendant qui a cessé d’opérer en 2007.  

Selon le journal L’Acadie Nouvelle, cette initiative a commencé à germer en 2008, au moment où l’hebdomadaire Carleton Free a disparu.

Certains qualifient la démarche comme une autre illustration du journalisme citoyen. Elle est d’ailleurs effectivement née du désir d’une partie de la population qui souhaitait entendre des informations qu’ils ne retrouvaient pas dans les médias disponibles.

Les fondateurs y attribuent aussi la vertu de permettre une pensée indépendante loin des préoccupations marketing ou d’affaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *