AJIQ : le congrès des 20 ans

Un peu d’histoire

Alors que le travail précaire est en montée
croissante au sein du métier, une association, issue de cette précarité
il y a 20 ans, continue de faire son chemin en 2008. En 1988, naît
l’AJIQ. L’Association a été fondée par un groupe de journalistes
indépendants membres du Regroupement des journalistes du Québec (RJQ),
issu de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec
(FPJQ). C’est sous l’impulsion du journaliste Pierre Sormany et des
membres fondateurs qu’elle voit le jour. Samedi dernier, les
participants au congrès de l’AJIQ ont pu rencontrer et rendre hommage à
quelques-uns des fondateurs de l’Association : Chantal Auger, André G.
Côté, Marie-Agnès Thellier. Une autre membre fondatrice n’a pu se
joindre au congrès 20e anniversaire : Françoise Guénette, retenue à
l’extérieur de Montréal. Mentionnons aussi le journaliste-recherchiste
Jean-André Leblanc, aujourd’hui décédé, qui fut l’un des premiers
piliers de l’AJIQ.

Prix Hommage

Le gala 20e anniversaire,
animé avec brio par Chantal Lamarre, a donné lieu à la remise de
plusieurs prix. Tout d’abord, un prix Hommage a couronné Pascal
Lapointe, journaliste indépendant de longue date, pour l’ensemble de sa
carrière et son engagement constant auprès des pigistes. Le programme
diversifié du congrès a plu aux nombreux participants. Les ateliers
pratiques du matin, une conférence sur l’avenir de la pige et les
tendances médias ainsi qu’un atelier pratique sur le réseautage ont
remporté un franc succès.

-30-

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *