Absous après un don

Éric Thibault, MédiaMatinQuébec |

Le juge Pierre Verdon a confirmé, hier, l’absolution inconditionnelle octroyée à Hubert Lapointe, qui avait identifié publiquement une victime d’agression sexuelle à l’été 2007, après que le journaliste de Canoë eut versé 10 000 $ à un organisme d’aide aux jeunes démunis de Québec.

Lapointe, 27 ans, avait plaidé coupable à une accusation d’avoir transgressé une ordonnance rendue par le tribunal, le mois dernier. Le juge Verdon avait alors consenti à lui éviter un casier judiciaire, notamment en associant l’infraction à son «inexpérience manifeste», mais à la condition expresse qu’il fasse don d’une somme de 10 000 $ au profit de la maison Le Pignon Bleu.

Le journaliste était de retour au palais de justice de Québec, hier, pour faire la preuve devant le juge qu’il avait bel et bien rempli cette condition. Ce don n’est pas déductible d’impôt, a précisé la procureure de la poursuite, Me Lyne Morais, compte tenu des circonstances.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *