Pour la première fois, le prix Landsberg  (2016) a sélectionné deux lauréats en reconnaissance de la couverture exceptionnelle des enjeux relatifs à l'égalité des sexes cette année. L'un des prix a été décerné au duo de journalistes de l'émission Enquête de Radio-Canada, Josée Dupuis ainsi que le producteur-réalisateur Emmanuel Marchand, alors que le deuxième a été remis à la chroniqueuse et rédactrice du Toronto Star, Catherine Porter.

 

Le prix Landsberg

DiscussionLes journalistes qui accordent une importance particulière aux questions d'égalité chez les femmes pourront bientôt soumettre leur candidature pour le prix Landsberg, présenté par la Fondation pour le journalisme canadien (FJC), en collaboration avec la Fondation canadienne des femmes.

Le prix Landsberg récompensera un journaliste (employé ou pigiste) dont la recherche, l'analyse et les écrits exceptionnels permettront de voir les problèmes d'égalité chez les femmes au Canada sous une optique de genre. Les journalistes travaillant pour la presse écrite, radiophonique, télévisée et électronique sont admissibles.

Le prix doit son nom à Michele Landsberg, journaliste canadienne primée, auteure, activiste sociale et féministe, et permet de souligner l'immense influence qu'elle a eue en tant que porte-parole et modèle d'identification auprès de toutes les femmes au Canada. L'ancienne chroniqueuse au Toronto Star a donné la parole à plusieurs personnes qui n'auraient jamais eu la chance de se faire entendre autrement.

Le prix fait partie d'une série de nouvelles distinctions qui seront présentées lors de la cérémonie annuelle de remise de prix de la FJC qui se tiendra le 8 juin prochain au Fairmont Royal York de Toronto. Le récipiendaire sera choisi par un jury composé d'hommes et de femmes travaillant actuellement dans le domaine des médias, et notamment de Landsberg.

DÉFINITION DU PRIX
Ce prix récompensera un journaliste (salarié ou pigiste) faisant un travail de recherche exceptionnel et dont l'analyse et l'écriture se penchent sur les relations entre les sexes, et plus spécifiquement la question d'égalité des femmes au Canada.

DÉTAILS DU PRIX
Le prix sera accompagné d'une récompense de 5 000 $ offerte par la Fondation canadienne des femmes.

ADMISSIBILITÉ
Le prix est remis au journaliste (salarié ou pigiste) ayant effectué le travail le plus important en 2016 se vouant à aider la cause d'égalité des femmes au Canada, que ce soit dans la presse écrite, sur Internet ou les médias de diffusion. Les dossiers de plus d'un contributeur sont les bienvenus et seront jugées comme une seule soumission. Les soumissions peuvent prendre les formes suivantes: un article, une chronique, un reportage en ligne, un éditorial, un op-ed, un programme de radio ou de télévision, un balado ou encore un documentaire.

Procédure de candidature
Vous pouvez soumettre un à trois exemples (en anglais ou en français) de textes originaux qui démontrent votre recherche, votre analyse et vos écrits exceptionnels qui permettent de mettre en lumière les questions d'égalité chez les femmes au Canada et de les voir sous une optique de genre. Les soumissions sont les bienvenus dans les formats suivants : l'article , la colonne , pièce en ligne , éditorial, op-ed , programme de radio, podcast, émission de télévision ou un film documentaire .

Les candidats doivent répondre aux questions suivantes (maximum 100 mots pour chaque réponse )

1.  De quelle façon une analyse de genre et un cadre féministe peuvent-ils étayer votre travail?
2.  Quelles répercussions ont eu vos articles?
3.  Quelle incidence à long terme souhaitez-vous avoir avec vos écrits quant à la sensibilisation aux problèmes auxquels font face les femmes et les filles au Canada?

Le jury évaluera les soumissions de cette façon:

1. Le reportage en question est clairement informé et soutenu par une analyse de genre et un cadre féministe. (40%)
2. Le reportage en question a eu un impact positif quant aux défis rencontrés par les femmes et les filles du Canada. Cela pourrait inclure la sensibilisation du public, un changement de politiques, l'ajout d'une nouvelle perspective à un sujet bien connu ou un apport de visibilité à un problème jusqu'alors inconnu. (30%)
3. Le reportage en question devrait avoir un impact à long terme sur la sensibilisation de la population quant aux enjeux rencontrés par les femmes et les filles au Canada. (30%)

La date limite de dépôt des nominations est le 24 février 2017.

Le prix sera présenté lors de la cérémonie annuelle de remise de prix de la FJC, qui aura lieu à l'hôtel Fairmont Royal York de Toronto le 8 juin 2017.

Les membres du jury

Twitter : #landsbergaward
 




À propos de la Fondation canadienne des femmes
La Fondation canadienne des femmes est une fondation canadienne publique pour les femmes et les filles. Nous outillons les femmes et les filles au Canada pour leur permettre d’échapper à la violence, de sortir de la pauvreté et d’avoir pleinement confiance en elles. Depuis 1991, nous avons recueilli des fonds et investi dans plus de 1 300 programmes communautaires partout au Canada, et nous faisons désormais partie des dix plus importantes fondations pour les femmes dans le monde. Nous adoptons une approche positive afin d'aborder les causes profondes des enjeux les plus importants auxquels doivent faire face les femmes et les filles. Nous recherchons et partageons les meilleures façons de créer un changement à long terme, et nous incitons les organismes communautaires à collaborer pour offrir une formation et pour apprendre l'une de l'autre. Nous choisissons avec attention et finançons les programmes qui proposent les meilleurs résultats et nous évaluons régulièrement leur travail. Nous nous efforçons particulièrement de bâtir une communauté de femmes où l'entraide occupe une place de choix. Aider les femmes permet d'améliorer la sécurité des familles et des communautés, en plus d'assurer une société prospère. Nous misons sur la force des femmes et sur les rêves des jeunes filles. Pour de plus amples renseignements, visitez le http://www.canadianwomen.org/fr.